Le Refuge des Pivoines

Sauvetage Equins
 
AccueilAccueil  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Unik... Ma 1ere jument ... morte seule abandonnée dans un parc ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Unik... Ma 1ere jument ... morte seule abandonnée dans un parc ...   Jeu 5 Avr 2012 - 12:00

Ma peine est trop grande en écrivant ces quelques mots : Adieu à ma belle moumousse, celle qui m'a appris à monter et tenir à cheval. Avec elle j'ai tout appris ....
Je ne savais pas ce qu'était un cheval avant de la rencontrer un soir d'hiver .

Nos longues ballades sans selle ni bridon ... Ma belle belette ... ♥ repose en paix ma fille .... Unik à jamais dans mon coeur...

Notre histoire...




Dans le début de Juin, il y avait un repas de village, et pour faire plaisir à mes parents, j’y suis allée histoire de manger une petite bricole et repartir de suite. Cela se passait dans la rue d’en dessous, il y avait un bruit terrible de gens qui paillaient et chantaient complétement bourrés. C’était folle clos. Courage dans les deux mains, je suis descendue pour m’y présenter. Le temps était bien pourri, tout comme mon envie de me mêler aux personnes, j’avançais d’un pas non chaland. Une fois là-haut, je passais le bonjour à quelques personnes de ma connaissance avant de m’assoir auprès de mes parents, quand une amie à moi est venue me voir en me montrant un homme qui possédait un cheval noir. Ce cheval noir je le connaissais déjà, étant plus jeune, j’avais souvenir d’elle avec un bébé noir. Quelques années plus tard, la jument c’était sauvée près de la forêt alors que j’y me promenais.
Sans grand espoirs de l’approcher, je l’ai rejoint doucement tout en lui parlant. Ne sachant pas son nom, je la surnommais MouMouss. A ma surprise, la jument ce retourna vers moi et finit par me rejoindre. L’instant de bonheur me submergea… Puis je repartais sans conviction vers son parc, et elle me suivait comme si cela faisait des années que l’on se connaissait… Elle rentra seule dedans et je dû descendre chez moi. Depuis ce jour, j’allais la voir le plus souvent possible avec du pain et des pommes.
Quand je vis qui était le propriétaire, est venu alors l’idée de lui demander de m’en occuper… J’ai attendu le lendemain matin pour me rendre chez lui. Arrivée à sa maison, je me suis surprise à sonner à la porte sans me retourner et partir en courant tellement j’étais timide. C’est alors que sa femme est sortie, je me suis empesée, de lui demander si je pouvais m’occuper de la jument durant mes heures de libre. Elle m’assura que je pouvais y aller quand je voulais ! Je partais donc faire connaissance avec elle durant des jours entiers. Comme si elle m’avait reconnu, elle venait à chaque fois en galopant vers l’entrée. Un jour, je me suis demandé si je pouvais monter dessus, mais les gens du village me certifiaient que c’était une jument dangereuse avec l’homme…
C’est alors que vint à mon esprit : Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort … J’allais enfin pouvoir tester une chose proche de la jouissance, quitte à en perdre ma vie. Comme pour une hirondelle à son premier vol, une corde autour de l’encolure de la jument, je me suis jeté sur son dos, puis, pris d’une poussée d’adrénaline, je demandais à ce qu’elle aille de plus en plus vite. Je sentais le vent dans mes cheveux, la fraicheur sur mon visage, et le coucher de soleil qu’il y avait à ma droite. Nous filions à vive allures au fin fond de la forêt du haut de mon village, sans harnachement, juste l’amour entre elle et moi guidait chacun de ces pas. Les frissons me piquaient tous le corps, je vibrais au son de ses foulées frappant le sol, je ne faisais qu’un avec elle.
La nuit arriva plus vite que prévue. Mon rêve pris fin, mon angoisse pris-le dessus. Je me suis agrippé au cou de ma monture et fermis les yeux le plus longtemps possible. Je pouvais sentir chacun de ses muscles se contracter a rythme de son galop, son cœur battais aussi fort que le mien et son souffle étais léger, tel un vent d’été. Nous avancions comme sa durant plusieurs minutes, je lui faisais confiance, et elle me le redonnait. Alors que son allure ralentissait, j’entre-ouvris les yeux, et fût émerveillée par le village éclairée en bah. La jument m’avait ramené à Favières.
Le lendemain, je vins raconter ma fabuleuse expérience à mes parents, ils n’eurent aucune réaction. J’ai compris qu’à ce moment-là, qu’ils préféraient mener leur vie et ne pas écouter la mienne. Je suis partie en pleure, dégoutée de ces êtres sans cœur, je les haïssais plus que tout. Seule la jument a su m’écouter et rester auprès de moi, comme pour me consoler…
Petit à petit, j’apprenais à monter à cheval avec elle, j’apprenais à respecter ma monture et elle apprenait à respecter l’homme. Nous avons eu des moments assez bas, mais nous n’avons jamais stoppé notre joie, jusqu’au jour où on me l'a retira pour une histoire de jalousie dans le village.

Par la suite elle fût abandonnée dans une prairie et 3 ans après, elle partira au paradis des chevaux sans que je n'ai pus la sauver ou même lui dire aurevoir ...


Dernière édition par Elevage-del-Sol le Jeu 5 Avr 2012 - 15:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Unik... Ma 1ere jument ... morte seule abandonnée dans un parc ...   Jeu 5 Avr 2012 - 12:15

repose en paix Unik au paradis des chevaux ..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Unik... Ma 1ere jument ... morte seule abandonnée dans un parc ...   Jeu 5 Avr 2012 - 12:21

Meric pour elle. ...
Revenir en haut Aller en bas
Filoux



Messages : 25
Date d'inscription : 16/03/2012
Age : 16
Localisation : Prény

MessageSujet: Re: Unik... Ma 1ere jument ... morte seule abandonnée dans un parc ...   Jeu 12 Avr 2012 - 22:46

Trop belle histoire...
Repose en paix!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Unik... Ma 1ere jument ... morte seule abandonnée dans un parc ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Unik... Ma 1ere jument ... morte seule abandonnée dans un parc ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Unik... Ma 1ere jument ... morte seule abandonnée dans un parc ...
» Jument 23 ans, abandonnée et adoptée pour l'instant dans le Var
» première ballade toute seule!!!
» Pomme toute seule dans le pré?!
» Je crois que Chouchou est morte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge des Pivoines :: Nouvelle vie pour nos amis ! :: Hommages-
Sauter vers: